48ème RT anniversaire Lot et Garonne

Puis l’inauguration de deux plaques sur la place d’arme de la caserne, l’une dédiée aux anciens sapeurs télégraphistes, et l’autre au XV du Pacifique (ci-dessous).

Le régiment d’Agen a fait œuvre de mémoire cette semaine.
Plus jeune unité de l’arme des transmissions, il entendait célébrer son histoire.

Durant trois jours (de mardi à jeudi) plusieurs manifestations étaient organisées « à huis clos », comme un concert de la musique des transmissions à Pont-du-Casse.

 

Cet anniversaire restera dans les mémoires de la communauté militaire, en raison de sa discrétion. Non pas que l’unité voulût minimiser l’événement, mais la crise sanitaire

C’est donc en « petit comité » que cet anniversaire s’est déroulé, mais l’objectif a été tenu :

« marquer le coup »

Comme l’expliquait la semaine dernière dans nos colonnes le chef de corps le colonel Claus et profiter de cet instant pour tirer le bilan du chemin parcouru, et inscrire dans la durée des traditions constituant une identité, une mémoire et une unité au sens propre comme figuré.

Une cérémonie officielle s’est également tenue à la caserne Toussaint en présence, notamment, du Père de l’arme des transmissions le général Chassang et du parrain du régiment Philippe Sella.

Dans son ordre du jour n° 49, le général (par ailleurs patron de l’école des transmissions) a souligné l’histoire du 48e RT, héritier du 48e Bataillon des sapeurs télégraphistes, puis du 48e BT créé en 1947 à Libourne.

Ce noyau dur évoluera avec le temps, changera d’appellation, avant une implantation définitive à la caserne Toussaint en juin 1995. Le bataillon (qui devient régiment en septembre 1995) « reprend les traditions de l’école des sous-officiers d’active de l‘arme des transmissions, maison mère des sapeurs télégraphistes coloniaux depuis la Première Guerre mondiale.

En effet, se trouvait en lieu et place de l’actuel bâtiment d’instruction,
l’ancienne ferme dans laquelle des générations de télégraphistes ont été instruites et entraînées », a indiqué le général Chassang.

Les mois de juin et septembre 1995 sont donc les deux périodes clés qu’il s’agissait de célébrer vingt-cinq ans plus tard.

Régiment le plus jeune de l’arme des Transmissions, le 48e RT a été engagé lors d’opérations intérieures (Sentinelle, Résilience) et extérieures (Serval, Barkhane…) tout en restant connecté à son « berceau » agenais.

Étaient donc honorés cette histoire, et l’attachement aux anciens sapeurs télégraphistes, et à la sélection nationale du XV du Pacifique qui est devenue à l’instar des Léopards

L’un des symboles du régiment d’Agen.

L’équipe de rugby du XV du Pacifique est une sélection nationale interarmées.

Elle est rattachée au 48e RT, et lors de ce 25e anniversaire

Le général Chassang a été accueilli selon la tradition des îles.

You need to login to contact with the Listing Owner. Click Here to log in.

Don