LE MEMENTO SOCIAL EST A DECOUVRIR :

https://www.defense.gouv.fr/familles/votre-espace/memento-de-l-action-sociale

TOUTES LES INFOS SOCIALES : www.e-socialdesarmees.fr

 

Le site internet e-social offre une information simplifiée et personnalisée sur toutes les offres de services, et le mémento social est un recueil de fiches thématiques rédigées d’après les textes réglementaires et réparties de la manière suivante :

 

Soutien financier

  • Les secours et le prêt social.
  • Le prêt personnel.

 

Les enfants

 

  • La prestation éducation.
  • l’aide aux assistants maternels exerçant leur profession au profit d’enfants bénéficiaires de l’action sociale des armées.
  • L’aide au parent exerçant un droit de visite et d’hébergement au profit de son ou ses enfants à la suite de la séparation du couple.
  • Le CESU garde d’enfant 0/6 ans. ( https://www.defense.gouv.fr/actualites/communaute-defense/le-cesu-garde-d-enfant-0-6-ans )
  • L’accueil et la garde de jeunes enfants.
  • Les subventions pour séjours d’enfants.
  • La prestation pour garde d’enfants en horaires atypiques.
  • Les maisons d’enfants favorisant un accueil avec responsabilité éducative (FARÉ)
  • Les aides aux parents effectuant un séjour en maison de repos ou de convalescence accompagnés de leur enfant.
  • L’aide à l’accueil périscolaire des enfants scolarisés à l’école élémentaire.

 

Le logement

  • Le prêt habitat du ministère des armées.

 

La mobilité

  • L’aide à l’installation des personnels (AIP) de l’Etat.
  • Le prêt à la mobilité.
  • L’aide à la reconnaissance d’une première ou d’une nouvelle affectation (ARNA).

 

Restructurations

  • L’aide à l’acquisition d’un nouveau logement et l’aide financière à la location.

 

En opérations – mission

  • La prestation de soutien en cas d’absence prolongée du domicile (PSAD).
  • L’aide au séjour des familles des ressortissants de l’action sociale du ministère des armées blessés et hospitalisés (AFBH).
  • Le remboursement de frais engagés pour cause d’annulation ou de modification de permissions ou de congés pour raison de service (RFRS).

 

 

Le handicap

  • Les aides aux familles d’enfants porteurs de handicap (rente survie).
  • L’aide aux handicapés – séjour de vacances en famille hors du domicile familial.
  • L’allocation aux parents d’enfants handicapés âgés de moins de 20 ans ou de 20 à 27 ans.
  • L’aide aux handicapés-séjour de vacances en famille hors du domicile familial.

 

Maladie et dépendance

  • L’aide ménagère ou familiale à domicile.
  • L’aide au maintien à domicile des retraités de l’Etat.
  • L’aide en santé de l’action sociale des armées pour les jeunes recrues civiles et militaires.

 

Les aides à la vie professionnelle

  • Les actions sociales communautaires et culturelles (ASCC).
  • L’allocation pour l’amélioration des conditions du cadre de vie en enceintes militaires (AACV) (MàJ le 8/1/21).
  • Les actions de prévention à caractère social.
  • L’aide à la restauration.

 

Les vacances et loisirs

  • Les chèques vacances. Pour tout savoir rendez vous sur le site en cliquant sur le lien suivant :

https://www.fonctionpublique-chequesvacances.fr/cv/web/home

Proposé par le ministère chargé de la fonction publique au titre de son action sociale interministérielle, le Chèque-Vacances et l’e-Chèque-Vacances sont des prestations d’aide aux loisirs et aux vacances.

Ces titres permettent de financer en douceur son budget vacances, culture, loisirs et un large éventail d’activités culturelles et de loisirs.

Cette prestation est basée sur une épargne de l’agent, abondée d’une participation de l’État pouvant représenter 10 à 30% du montant épargné (35% pour les moins de 30 ans).

 

Aides et solutions pour les personnes âgées en perte d’autonomie

Un portail national ( https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/ ) propose de nombreuses thématiques sur :

  • vivre à domicile (aménager son domicile, changer de logement, partager son logement, s’équiper du matériel nécessaire, être soigné à domicile, être aidé à domicile, vivre à domicile avec la maladie d’Alzheimer ou la maladie de Parkinson par exemple…) (Aide au maintien à domicile : ( https://www.fonction-publique.gouv.fr/amd ) ;
  • vivre ailleurs temporairement (hébergement temporaire dans un établissement d’hébergement ou chez des accueillants familiaux voire hébergement chez un proche) ;
  • choisir un hébergement (dans un logement indépendant, dans un établissement médicalisé, dans une maison de retraite ou une résidence pour personnes âgées, en accueil familial) ;
  • bénéficier d’aides (allocation personnalisée d’autonomie, aides à domicile, aides en résidence autonomie, aides en hébergement temporaire, aides en accueil de jour…) ;
  • exercer ses droits (en cas de discrimination ou de maltraitance, en tant qu’usager d’un service à domicile, à l’hôpital…) ;
  • aider un proche (trouver du soutien, avoir du temps libre, être rémunéré pour l’aide apportée à son proche, accompagner la fin de vie, après le décès…) ;
  • savoir à qui s’adresser (formulaires et services en ligne, points d’information de proximité, professionnels de l’aide et du soin, associations, caisses de retraite.

 

Maisons de retraite

L’hébergement en maison de retraite coûte cher. Il est possible de se renseigner sur ces séjours sur le site : www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr

Fiche d’information :

 https://anopex.org/www/documents_info/Financement_hebergement_en_maison_de_retraite.pdf

You need to login to contact with the Listing Owner. Click Here to log in.

Don