Source :  Fondation 30 millions d’amis

Lors de la cérémonie d’inauguration, bon nombre de chiens, essentiellement des bergers belges, mais aussi des bergers allemands, arboraient sur leur plastron jaune les mêmes médailles que leurs maîtres, des soldats du 132e RIC.

Fort de 550 chiens, ce régiment unique en France fournit des appuis cynotechniques lors d’opérations extérieures, du Burkina-Faso à l’Irak. Ses équipes interviennent également en métropole, pour la détection d’explosifs ou de stupéfiants.

« Ils ont droit aux honneurs posthumes »

 « Ce magnifique monument rend hommage aux soldats et chiens au service de la protection des personnes, explique Reha Hutin, Présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis. Depuis la nuit des temps, nos destins et ceux des animaux, sont intimement liés. Ils ont combattu dans toutes nos guerres et sont tombés sur les champs de bataille auprès des soldats. Ils ont droit aux honneurs posthumes. »

Au total, 100 000 chiens, onze millions d’équidés (chevaux, ânes et mulets) et 200 000 pigeons auraient été utilisés pour porter, tirer, guetter, secourir ou informer au cours de la Grande Guerre.

L’ANOPEX de la Marne a participé à cette inauguration avec notre porte drapeau Willy Delvallée.

(Avec AFP)

You need to login to contact with the Listing Owner. Click Here to log in.

Don